>
>

Lilia Daffi

Web Designer chez Leetchi

Mastère Web Design

Qu’est-ce qui vous a amené à l’ECV Digital ?

J’ai fait une formation plutôt généraliste car je voulais découvrir le web, le graphisme et la vidéo, c’était un DUT service et réseaux de communication qu’on appelle aujourd’hui DUT MMI. J’ai poursuivi en licence professionnelle et pendant ma formation mon attrait pour le webdesign s’est développé. Pour mon master je me suis tournée vers l’ECV Digital, des amies m’avaient parlé de l’école et elle me paraissait très pro car beaucoup de conférences et d’ateliers étaient organisés. Je me suis dit que ça pouvait être un bon tremplin entre le monde des études et celui du travail.

 

Pourquoi avoir choisi une formation en alternance plutôt qu’en initiale ?

Je commençais à m’ennuyer pendant mes études, ce n’était pas les études en elles-mêmes mais plutôt la routine étudiante et j’avais envie de mettre en pratique tout ce que j’apprenais. Je pense aussi que c’est en travaillant qu’on apprend, parce que je finis souvent par oublier ce que je n’applique pas. Je voulais mettre mes compétences et mes acquis au service d’une entreprise alors l’alternance c’était un bon deal.

 

Comment se sont déroulées vos recherches de contrat ?

C’était un peu stressant pour moi car venant du sud, je devais faire mes recherches à distance. Tout passait par internet, j’envoyais beaucoup de demande ensuite beaucoup d’entreprises ont voulu rapidement me rencontrer mais ça posait problème car ne je ne pouvais pas me rendre directement sur place.

L’école m’a beaucoup aidé, elle mettait à notre disposition des annonces sur une plateforme dédiée. On était régulièrement en contact pour savoir où j’en étais dans mes recherches et c’était très rassurant. Lors d’une semaine je suis montée à Paris pour passer tous mes entretiens, qui se sont révélés positifs. J’ai signé un contrat avec la startup Leetchi et je suis contente car j’ai pu choisir, ce n’était pas par défaut

 

 

Cela correspond-il à ce que vous recherchiez, en terme de structure et de missions ?

Exactement, j’avais besoin d’avoir des missions assez larges car je m’ennuie assez vite, je suis un peu touche à tout. J’ai déjà pu travailler dans le département communication d’une université, dans une agence et maintenant dans une start up, c’est une première moi mais je m’y plais. Leetchi est une start up qui a maintenant 4 ans et qui a énormément évolué, son domaine d’activité qui est la cagnotte en ligne m’a beaucoup intéressée.

 

L’intégration en entreprise a-t-elle été rapide ? Vous sentez-vous à l’aise aujourd’hui ?

Oui elle a été très rapide. J’y suis uniquement depuis trois mois j’ai l’impression d’y être depuis des années ! Je suis très bien tombée, j’ai eu un pot d’arrivée, les membres de l’équipe sont très ouverts.

J’ai eu l’occasion de participer à un team building, ça a permis de resserrer les liens entre collègues et de m’intégrer davantage. Je ne suis pas considérée comme une stagiaire mais vraiment comme une égale et c’est super chouette !

 

Comment gérez-vous ce rythme hebdomadaire et ce double statut d’étudiant-salarié ? 

J’avais très peur au début de devoir bosser en rentrant chez moi et c’est ce qui est arrivé par manque d’organisation. Petit à petit j’arrive à trouver un équilibre et en m’impliquant davantage en cours j’ai moins besoin de bosser chez moi. J’en discute beaucoup avec ma tutrice, je la tiens régulièrement au courant. Quand il le faut je reste plus tard au boulot pour faire mes devoirs car je suis dans une bonne ambiance de travail, sinon je les fais le weekend avec d’autres camarades de classe. Tout compte fait j’ai choisi d’être en alternance donc il faut assumer ce choix.

 

Le rythme 4/5ème vous convient-il ?

Je suis satisfaite de ce rythme car je suis en entreprise toutes les semaines donc je sais qu’en fonction des besoins je peux m’organiser tranquillement. D’autres écoles proposent un différent rythmes qui tient parfois sur plusieurs semaines et par souci de cohésion et de dynamisme entre l’entreprise et l’école le rythme 4/5ème est préférable.

Lilia Daffi – @liliadaffi