>
>

Amandine Loiseleur

Bachelor chef de projet digital

2020

Quel a été votre parcours avant votre entrée à l’ECV Digital ?

Je viens d’un bac scientifique, j’ai bien aimé mais ce n’est pas ce que je voulais faire pour mes études supérieures, je voulais vraiment changer et faire quelque chose de concret, sortir des maths et tout ce qui va avec. Et depuis le collège je voulais faire l’ECV Paris pour devenir graphiste dans le print mais j’avais un peu peur car c’est un secteur un peu bouché. On m’a alors parlé de l’ECV Digital, qui regroupait le web et le design, ce qui m’a beaucoup plu. J’avais pris l’option ISN en terminal et cela m’a également poussé à m’orienter vers l’ECV Digital. Ce qui me rassure c’est qu’au bout des cinq ans je sais que j’aurais un travail dans lequel je serais épanouie.

 

Pourquoi se spécialiser dans le digital ?

Parce que je pense que c’est un milieu en pleine expansion et avec une belle mentalité. Je trouve que le web c’est vraiment un esprit nouveau, dynamique et j’adore ça !

Il faut toujours se réinventer, ce que je trouve très intéressant.

Pourquoi avoir choisi l’école ECV Digital plutôt qu’une autre ?

J’ai regardé un panel d’école et l’ECV Digital, comme je le disais précédemment, retranscrit l’esprit de l’ECV, c’est à dire un monde créatif mais dans le digital, tout en y associant le technique et le marketing. Ce qui m’a également séduit c’est la charte graphique de l’école, un détail très important pour moi.

Quelles ont-été tes premières impressions a ton arrivée a l’école ?

L’école répondait vraiment à toutes les attentes que j’avais et correspondait à ce qu’on m’avait vendu. Par rapport à quelques amis qui ont été déçus de leur école, moi ce n’était pas du tout le cas et encore aujourd’hui je peux le dire je ne suis pas du tout déçue.

Quel cours vous a le plus éclaté ?

Le webdesign, car c’est dans cette branche que je souhaite m’orienter. L’aspect créatif est vraiment ce qui m’intéresse le plus. J’ai bien aimé également le cours de culture artistique qui permettait de voir ce qui se faisait et se fait dans le monde de l’art pour ensuite le retranscrire dans le monde du web. La transition de PAO à Webdesign était vraiment chouette, on s’est bien éclaté au second semestre !

Des remarques ?

J’attends avec impatience l’année prochaine ainsi que les cours d’ergonomie, je pense que ca va être très intéressant !

Amandine Loiseleur –