>
>
>

Les challenges de nos M1 UX pour la semaine intensive

Du côté des étudiants en UX la semaine fut ponctuée de différents temps forts. Le vrai enjeu pour eux, fut le lancement du challenge Agorize autour de Roissy Pôle.

Pour le challenge étudiant, la problématique consiste à repenser l’espace Roissypôle afin d’en faire un lieu de vie et notamment d’imaginer les services et animations du quartier, de faire le marketing territorial de l’espace et de proposer des plans d’aménagement.

 

Comme l’explique Guillaume Montagu leur intervenant en Anthropologie & Innovation : “Durant les quelques jours du cours, les étudiants ont pu arpenter l’espace et commencer à réfléchir autour de la notion de lieu de vie. La question de recherche à laquelle ils se sont attaqués est : “qu’est-ce qui fait que des personnes s’approprient un lieu ? Pour cela ils ont complété leurs observations à Roissypole par des observations et interviews à La Défense”.

 

“La révélation pour moi c’était le cours d’anthropologie, avec les observations et les entretiens pour le challenge ADP. Je n’avais encore jamais eu de cours de sciences humaines, et maintenant j’en vois tout l’intérêt. Ça nous pousse à nous dire qu’en UX design, il ne faut pas juste supposer ou avoir un jugement, mais avoir une vraie approche scientifique, se poser des questions. L’exercice était difficile au tout début, mais une fois qu’on comprend la démarche, ça s’intègre petit à petit dans notre façon de voir les choses, et je l’ai ressenti quand on est allé interroger des gens à La Défense.” explique Ando Razafindrainibe, étudiante en M1 UX.

 

Outre ce challenge important et ces premières immersions sur le terrain, les M1 UX ont également pu profiter de leur workshop en sketching sur cette semaine intensive de rentrée.

 

“ Concernant les deux derniers jours nous avons eu des cours de Sketching, cours très intéressant également grâce à la manière dont le cours est mené par notre coach. N’ayant jamais eu ce type de cours dans mon parcours scolaire, cela été surprenant au début, mais j’ai réellement adoré ces deux jours. Progresser sur la partie dessin, est un réel plaisir. De plus j’ai vraiment pris du plaisir à apprendre cette technique. “ comme l’explique Chloé Mansencal camarade d’Ando.