>
>
>

Le premier Hackathon de l’ECV Digital Aix-en-Provence !

Dans les locaux de l’ECV Aix-en-Provence, 82 étudiants, de Bachelor et de Mastère tous cursus confondus (Design et Digital) ont été invités à participer à leur premier Hackathon ! Tout droit venus de Montréal, Alain Dufour et Ariane-Li Simard-Côté représentants du Paris Design Summit (Sommet Mondial du Design à Paris) leur ont présenté les 12 thématiques sur lesquelles ils allaient travailler. 24 heures, c’est le temps dont disposaient les étudiants pour proposer des solutions durables aux enjeux de demain. Retour sur ces 2 jours intensifs !

 

Day 1 – Jeudi 15 novembre – 9h

Après une introduction du projet, des intervenants et des thématiques, les équipes sont formées. Douze groupes sont constitués pour imaginer les solutions de demain autour de problématiques allant de l’innovation à l’éducation en passant par la culture du design et la responsabilité éthique. Une fois les équipes réparties dans les salles, place au brainstorming, à l’effervescence et à la mise en commun des idées ! C’est une première pour tous les étudiants qui n’ont encore jamais travaillé ensemble.

 

En milieu d’après-midi, les groupes ont déjà bien avancé. Chacun apporte des solutions adaptées à des supports innovants pour répondre aux enjeux de demain : application éduquant les citoyens à un comportement éco-responsable, système de monnaie ou poubelles connectées incitant au recyclage, jeu de carte facilitant la communication pour des migrants… Les idées fusent et les premières esquisses commencent à prendre forme. Pendant ce temps, l’équipe d’étudiants en charge de la communication de ce Hackathon a pris le contrôle des réseaux sociaux de l’école, interrogeant les différentes équipes sur leurs projets. Toute le monde se prête au jeu !

 

Une fois la nuit tombée, tous les étudiants se mettent à table ! Plats réchauffés pour certains, burgers et pizzas pour d’autres. On rit, on met de la musique, on chante, on regarde une série… La pression de la session intensive de l’après-midi retombe. Mais le challenge continue toute la nuit. Certaines équipes rentrent chez elles pour la soirée, certains courageux continuent de travailler après les douze coups de minuit, dans les locaux de l’école, restés spécialement ouverts pour l’occasion. Le travail des étudiants continue : un stand de réalité virtuelle est installé pour les curieux qui souhaitent s’y essayer, une Xbox est projetée sur le mur avec des manettes et quelques jeux. Des rafraîchissements sont là pour tenir encore quelques heures.

 

Day 2 – Vendredi 16 novembre – 8h

La plupart des équipes sont toujours présentes, bien décidées à finaliser leurs projets ! Les identités graphiques des projets sont quasiment finalisées par les étudiants en Design, alors que les étudiants en Digital travaillent sur des prototypes d’application, de sites web.  Les étudiants ne lâchent rien et travaillent vite pour rendre les livrables dans les temps et organiser leur oral. C’est la dernière ligne droite !

 

Présentation des projets devant le jury – 14h 

C’est sous l’œil attentif et bienveillant des intervenants que les équipes se montrent toutes convaincantes et séduisent les jurés. Cinq projets ont retenus l’attention du jury dont : une plateforme de démocratie directe où chaque citoyen peut déterminer à quels secteurs est alloué son impôt, un kit de communication visuelle qui permet aux migrants de communiquer et de se repérer par pictogrammes etc…
« Vous nous avez scotchés […] par votre sérieux et la qualité de vos présentations », conclut Emmanuel Vergés, ingénieur et docteur en info-com, enseignant à Aix Marseille Université et co-facilitateur du Hackathon pour accompagner les étudiants dans leurs démarches.
Ariane-Li est ravie d’attester du travail des étudiants et imagine leur place parmi les sujets qui seront abordés par les professionnels lors du sommet du 20 au 22 février 2019.

 

Cette 1ère édition du Hackathon à l’ECV Aix-en-Provence a permis aux étudiants des cursus Design et Digital de mettre en commun des idées créatives et techniques et ainsi aboutir à un projet global. Vivement l’édition 2019 !