>
>
>

Data scientist & UX Designer : une double compétence pour une expérience utilisateur optimale !

Aujourd’hui, la richesse des données collectées par les entreprises est un trésor d’information pour les UX designers. Bien exploitées celles-ci peuvent permettre d’améliorer et de personnaliser les expériences des utilisateurs. Cependant, les données ne suffisent pas, la compréhension du contexte de l’utilisateur et son environnement global reste un axe primordial.

 

Le Big Data, une question de volume

 

Chaque jour, nous générons 2,5 trillions d’octets de données dans le monde. Ces données proviennent de plusieurs sources : les messages, les images, les vidéos ou encore l’enregistrement d’achats en ligne.

Le volume de ces données est massif et il n’est pas possible de les exploiter avec des méthodes dites “classiques”. Les géants du web, tels que Google ou Facebook, ont été les premiers confrontés à cette problématique et ont dû développer des solutions.

 

«La technologie nous permet, par le traitement de milliards d’informations, de constater des corrélations»
Francis Pisani, paléoanthropologue

 

Donner du sens et exploiter les données

 

Le Big Data permet d’obtenir des connaissances sur de nouveaux types de données et de contenus. Ces nouvelles possibilités permettent d’étendre la connaissance des UX Designers sur les utilisateurs et leurs comportements grâce à des données objectives. Elles vont aider à augmenter l’activité marketing et à comprendre quand l’utilisateur a le plus de chance d’acheter un produit ou un service.

L’éditeur de logiciel Content Square propose une solution permettant d’augmenter les taux de conversion des marques avec des solutions Big Data de testing, de personnalisation et d’optimisation Web et mobile. Grâce à la reproduction mathématique de la position de la souris de chaque internaute, l’entreprise récolte un maximum de données sur leur navigation puis les retranscrit sous forme de recommandations, afin d’optimiser le parcours client et d’augmenter le CA.

 

Data visualisation qui retrace le parcours d’une catégorie d’utilisateur sur un site e-commerce

 

Le Big Data permet également la prédiction des besoins utilisateur. En effet, une partie du travail de design d’expérience, particulièrement sur les site e-commerce, est basée sur la prédiction et le fait de guider les utilisateurs vers des biens ou services avant qu’ils en aient exprimé le besoin. L’analyse des données permet d’offrir des expériences d’achat fortement personnalisées.

 

Personnaliser pour répondre aux attentes des utilisateurs

 

“House of Cards” la célèbre série politique diffusée sur Netflix, est l’un des meilleurs exemples d’utilisation du Big Data afin d’élaborer et d’influencer positivement l’expérience de l’utilisateur. En effet, l’analyse des données est devenue partie intégrante du processus créatif de la série afin de créer une expérience adaptée aux goûts et aux désirs des utilisateurs.

Ce n’est un secret pour personne, Netflix collecte toutes sortes d’informations sur ses utilisateurs : de la préférence du device, à leurs habitudes d’écoute en passant par le nombre de minutes où le film reste en pause.

 

Sur chaque visionnage, Netflix enregistre sur quelles scènes ont lieu les temps de pause, d’arrêt, de retour arrière ou de retour avant. En analysant ces données, les scénaristes de “House of Cards” mettent en avant les scènes qui ont du rythme et celles qui en manquent. Ils personnalisent alors l’intrigue et les rebondissements liés aux personnages en fonction des résultats pour améliorer la série et tenir toujours plus en haleine les spectateurs.

 

Mais les données seules ne suffisent pas…

 

L’analyse des données ne permettent pas de comprendre la psychologie et les facteurs culturels qui influencent le style de vie des utilisateurs. Pour concevoir une expérience les éléments de l’analytics restent trop superficiels et peuvent amener à manquer certains éléments contextuels importants.

En effet, sur une interface, les datas ne peuvent pas nous dire avec certitude pourquoi l’utilisateur hésite, pourquoi il clique sur tel bouton et non sur un autre. Est-ce l’architecture de l’information qui pose problème ou le design ? En tant qu’UX Designer, il est important de comprendre ce qui se passe dans la tête des utilisateurs et de connaître leurs ressentis et leurs émotions.

Identifier les raisons derrières les comportements

 

Comprendre le “pourquoi” derrière les données est le vrai créateur de valeur. Le contexte explique le comportement des consommateurs et influe par conséquent sur la capacité à développer des stratégies de marketing qui atteindront les utilisateurs lors des points de contact clés.

 

Pour avoir accès à ses informations, l’UX Designer doit mener une enquête de terrain. Cela lui permettra de modéliser les comportements des utilisateurs finaux définis par leurs caractéristiques, leurs besoins et objectifs en rapport avec le produit ou le service. Il pourra ainsi créer des personas représentatifs d’un groupe d’utilisateurs ayant des caractéristiques et des objectifs communs.

 

Exemple de persona

 

Par exemple, un site e-commerce utilisant l’analytics nous permettra d’en connaître les usages : on pourra noter que beaucoup de consommateurs pressés achètent des chaussures le vendredi après-midi. Mais, seule l’analyse contextuelle permettra de comprendre que la plupart de ces achats sont effectués au travail, pendant une pause de 5 minutes, correspondant à l’attente d’un client ou d’un début de réunion.

Solène Berthet @SoleneBerthet – Promo UX

 

Pour voir les planches de sketching : https://fr.pinterest.com/ecvdigital/content-square/

———— Sources ————

Putting Big Data in Context

Big Data et Recrutement par Jean-Christophe Anna

Les UX bonnes raisons : 7 bonnes raisons de faire des personas


http://www.infragistics.com/community/blogs/ux/archive/2015/10/12/making-big-data-useful-design-ux-and-innovation.aspx