>
>
>

La connaissance scientifique à portée de clic ?

A l’heure du web 2.0, la connaissance et la culture illimitées semblent à portée de clic. Mais est-ce réellement le cas pour la recherche scientifique, dont les données complexes peuvent manquer d’accessibilité ? C’est tout l’objet du travail de l’astrophysicien Vincent Minier, venu présenter ExplorNova lors d’une Masterclass à l’ECV Digital Nantes.

 

ExplorNova, un projet transdisciplinaire

 

Défini par son créateur comme un projet de gestion des connaissances scientifiques et technologiques, ExplorNova a pour principal but de rendre ces dernières plus accessibles. Le projet n’est pas associé à une thématique particulière mais se veut transdisciplinaire. A grand renfort de philosophes, développeurs ou designers, ExplorNova entend bien démocratiser la recherche scientifique au sens large. Et pour ce faire, un simple leitmotiv : inviter le public à manipuler des supports interactifs.

 

 

L’exemple du voyage sur Mars

 

Vincent Minier illustre sa démarche avec l’application ExplorNova 360° qui propose un voyage interactif sur Mars grâce aux photos prises par Curiosity, le célèbre robot explorateur de la NASA. Voilà une parfaite illustration du projet : tout part d’un ensemble de données scientifiques (dans le cas présent des photos), qui sont triées et intégrées dans ce que l’équipe d’ExplorNova appelle un « serveur de connaissances ». Ce dernier permet d’accéder aux données avec plusieurs niveaux de complexité : on entre dans un cycle à la fois encyclopédique et interactif, et c’est là que la dimension numérique intervient. Ce type d’application montre en effet que le web peut permettre de créer des expériences sensibles autour de la donnée scientifique, afin de la rendre plus accessible qu’un amas d’informations complexes. La démarche consiste donc à puiser dans une base compilant les connaissances et qui sont ensuite traitées pour donner naissance à une application.

 

L’axe du Digital Learning

 

Il s’agit donc d’un projet qui s’articule autour du besoin d’une expérience sensible pour arriver à un résultat scientifique. C’est tout le principe du Digital Learning, qu’ExplorNova exploite à travers des formes de contenus variés : MOOC, Webdocumentaires, réalité virtuelle, et même traitement artistique de la donnée avec des exercices comme la dataviz ou le mapping Molecular Cloud (Kimchi and Chips). Cette dimension interactive s’inscrit dans un principe cher à Vincent Minier, qui explique qu’enseigner des résultats n’est pas utile si l’on explique pas comment on y est parvenu. ExplorNova entend donc bien sensibiliser le public à cette méthodologie s’appuyant sur le numérique.

 

Vers de nouveaux contenus ?

 

Une telle initiative nous fait comprendre que le numérique est devenu un nouveau milieu des savoirs capable de modifier les rapports que nous avons à la connaissance, de la même manière qu’a pu le faire l’imprimerie à une autre époque. A cet effet, le pari d’ExplorNova est de s’inspirer de ces nouvelles possibilités 2.0 pour développer de nouveaux types de contenus scientifiques inventifs, accessibles et parfois ludiques. Car sur le web, les acteurs de cette médiation scientifique ont les moyens de toucher des publics plus variés que ceux des événements habituels (conférences, expositions…). Mais encore faut-il savoir employer les bonnes pratiques du numérique pour atteindre ces audiences, comme prendre en compte l’expérience utilisateur ou s’emparer des outils web marketing. En effet si cette médiation scientifique d’un nouveau genre rend accessible le savoir scientifique, elle a besoin de relais pour bénéficier d’une visibilité et d’une notoriété suffisantes. Dans le cas d’ExplorNova, bien que le projet ait le soutien de structures prestigieuses comme Stereolux, l’activation de leviers webmarketing est nécessaire pour créer le lien avec le grand public.

 

On peut notamment penser aux nombreuses chaînes de vulgarisation scientifique à succès qui se développent sur YouTube, comme E-Penser ou encore C’est une autre histoire qui aborde des thèmes historiques avec un angle ludique et qui cumule en moyenne 30 000 vues par vidéo. Quand on connaît l’importance des relations avec les influenceurs du Web pour créer de la visibilité, voilà une piste à explorer par les médiateurs scientifiques comme ExplorNova pour donner du poids à leurs contenus. 

 

 

 

Rédaction Valentin Barriere Mastère Web Marketing
Sketch Note Solène Suteau  Mastère Web Design